Site informatif sur le gilet jaune pour la moto

Gilet jaune vélo: les règles et tout ce que vous devez savoir

gilet-jaune-moto-1.jpggilet-jaune-moto-2.jpggilet-jaune-moto-3.jpggilet-jaune-moto-4.jpggilet-jaune-moto-5.jpg

Gilet jaune pour vélo

Le port du gilet jaune vélo est devenu obligatoire dans certains cas en octobre 2008, plus précisément le 1er de ce mois. Cela dit, les cas dans lesquels il faut absolument porter le gilet jaune à vélo sont bien précis : hors agglomération, il faut le porter la nuit obligatoirement ou lorsqu’il fait jour et que la visibilité n’est pas suffisante. Dans tous ces cas, il faut porter le gilet jaune, orangé ou fluorescent pour être plus visible sur vos deux roues et ainsi éviter de se faire renverser par des automobilistes. Le gilet jaune se vend un peu partout et il est donc facile de s’en procurer.

Quand porter le gilet jaune

Avant le 1er octobre 2008, le gilet jaune vélo n’était pas obligatoire, mais certaines personnes le portaient déjà pour se rendre plus visibles surtout quand elles circulaient dans des endroits peu fréquentés, donc hors du centre-ville ou de l’agglomération. Cela prouva être une bonne pratique et évita à bien des gens d’avoir des accidents. C’est pour cela que la loi du gilet fut passée pour que tous les cyclistes soient en sécurité maximum sur leurs vélos. Bien entendu, il y aura toujours des accidents, mais ils sont bien amoindris si les cyclistes portent leur gilet de couleur vive jaune ou orangée.

Quand il fait sombre ou quand il y a du brouillard, il est très difficile d’apercevoir un cycliste venant sur le bord de la route quand on est en voiture ou dans une fourgonnette et encore moins en bus. Ainsi, porter un gilet jaune vélo vous rend visible à coup sûr et la voiture, la fourgonnette ou l’autobus peut facilement vous éviter.  La nuit c’est pire, surtout si en plus de cela, il pleut ou il y a du brouillard; cela rend quasi-impossible de voir un cycliste en bord de route! Alors, pourquoi ne pas porter un gilet jaune et rester en sécurité? Ce serait bête de ne pas le porter pour des raisons banales comme « cela ne va pas avec le reste de ma tenue » ou encore « cela me fait paraitre comme une gourde ».

Gilet et autres équipements

Le gilet jaune vélo est en fait souvent orangé et fluorescent et reste visible quand il fait nuit, par temps de brouillards, pluvieux ou quand il fait sombre comme à l’aube ou au crépuscule. Il est disponible en version sans manches, avec manches courtes ou avec manches longues et à vous de voir dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise. Il est vrai que le facteur tendance ne doit pas entrer en ligne de compte, mais le confort lui est important si vous couvrez de longues distances à vélo régulièrement. Un gilet jaune ordinaire se vend pour environ 25 euros. Il est bon de mentionner qu’il existe même la version cycliste près du corps du gilet.

En plus du gilet jaune vélo, il y a d’autres accessoires qui soient obligatoires quand on roule en deux roues. Ces derniers incluent les freins qui fonctionnent correctement et un signal sonore comme une clochette à vélo. Il ne faut pas oublier l’éclairage surtout la nuit et quand la visibilité est réduite; le vélo doit aussi avoir des pièces rétro-réfléchissantes sur les côtés. Il y a d’autres équipements qui sont utiles et qui peuvent assurer votre sécurité en plus du gilet jaune vélo, les freins et les lumières. Ces équipements sont le casque et le rétroviseur; le casque peut vous éviter le pire dans le cadre de certains accidents et sert à bien protéger votre tête lors des chutes. Le rétroviseur est pratique pour les tournants, car il vous évite à devoir vous retourner pour voir ce qui arrive derrière.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions